Les Journées Nationales de la Croix-Rouge française, qui se tenaient du 18 au 26 mai, représentent le rendez-vous annuel incontournable pour l’association. À cette occasion, ses milliers de bénévoles vont à la rencontre du public, partout dans l’hexagone, pour récolter un maximum de dons pour permettre à la Croix-Rouge française de continuer à mener ses actions près de chez vous.

C’est dans ce contexte que deux de nos chargées de campagnes enfilaient une veste aux couleurs de la Croix-Rouge pour soutenir la cause. Si Claire réitérait l’expérience pour la deuxième année consécutive, ce 20 mai, elle en a profité pour emmener Lucile afin de créer un binôme : « ce binôme avait du sens car nous sommes toutes les deux responsables de la campagne Croix-Rouge. Au quotidien, dans le cadre de notre campagne en porte à porte, ce sont les ambassadeurs qui frappent aux portes à la recherche de donateurs sur le long terme. Une fois dans l’année, on a ainsi l’occasion d’aider aussi à notre niveau dans la collecte » explique Claire.

C’est ainsi que Claire et Lucile ont remonté leurs manches pour arpenter la Rue de Béthune à Lille en fin de journée. Munies d’un tronc chacune, l’objectif était d’approcher les passants en leur proposant de contribuer à la Croix-Rouge française par un don, soit en espèces soit en chèque. Et les résultats ne se sont pas fait attendre, en deux petites heures notre duo de choc a collecté avec beaucoup de fierté 126,98€ ! Lucile, bénévole d’un jour, qui a entre autres collecté un chèque de 40 euros, affirme que « l’expérience était vraiment enrichissante ! Le contact avec autant de personnes n’est pas simple à gérer mais cela m’a permis de rencontrer pleins de personnes géniales ».

Fondée en 1864, la Croix-Rouge française vient en aide aux plus démunis : de l’aide alimentaire et vestimentaire, à l’accès à la santé, du soutien psychosocial, à la gestion de l’urgence en cas de catastrophe ou aux premiers secours… les acteurs de la Croix-Rouge française sont en première ligne et se mobilisent quotidiennement face à l’isolement, la détresse, la précarité, la douleur et l’exclusion.