En tant que spécialiste du marketing face à face, tawkr travaille avec de nombreuses associations caritatives pour les aider à mener des campagnes de collecte de fonds et attirer de nouveaux donateurs. Dans ce blog, nous vous expliquons comment se déroule la collection de fonds dans un environnement F2F.

Pourquoi le face à face

Dans un monde ultra-digitalisé, les associations caritatives et ONGs continuent d’utiliser la méthode du face à face (F2F), qui constitue encore l’un des canaux principaux pour générer des fonds et attirer de nouveaux donateurs. Certaines associations réduisent même leur budget marketing digital en faveur du face à face, reconnaissant son efficacité.

Le face à face permet aux associations et organisations d’atteindre de potentiels donateurs qu’ils ne pourraient pas autrement contacter – cela est d’autant plus vrai depuis la RGPD qui protège les données des consommateurs et peut rendre plus difficile pour les organisations d’obtenir les informations nécessaires pour contacter de potentiels donateurs.

Il n’est toujours évident de savoir comment soutenir une cause qui nous tient à cœur. Parfois, éduquer les membres du public sur les moyens de soutenir ces causes suffit à déclencher une prise de conscience et deviennent ainsi des donateurs réguliers.

Très peu de personnes font l’initiative d’un don par eux-mêmes, il faut bien souvent les y inciter, ce que le face à face accomplit parfaitement.

Dorénavant, de nombreuses associations font appel à des professionnels tels que tawkr pour la collecte de fonds en face à face, ce qui permet d’atteindre bien plus de donateurs potentiels.

Etablir des objectifs précis

Les associations caritatives doivent établir un ou plusieurs objectifs précis avant de se lancer dans la collecte de fonds. L’avantage du face à face est qu’il est facile de quantifier les résultats, il sera donc facile de jauger de l’efficacité de la campagne en utilisant des indicateurs de performance comme le nombre/pourcentage de nouveaux donateurs ou les donations générées par exemple.

En termes de retour sur investissement, le face à face est l’une des méthodes les plus efficaces. C’est d’autant plus vrai avec tawkr, puisque nos clients ne payent que pour des objectifs réalisés, sans frais de campagnes.

En plus des prérequis en termes de régulation et permission de collecter des fonds dans des espaces publics, voici certains points importants à définir au début d’une campagne de collecte de fonds :

  • Comment la campagne F2F s’insère-t-elle dans la stratégie globale marketing de l’organisation, quelle doit-être sa durée ainsi que ses objectifs à court, moyen et long terme ?
  • Quelles ressources internes peuvent être dévouées au F2F ? Les organisations auront besoin de personnel qualifié et entraînés, de temps de préparation et organisation ainsi que de flyers et autres besoins matériels.
  • Quelles ressources externes peuvent être utilisées par l’association ? Faire appel à une agence peut alléger la charge interne ou permettre de mener la campagne à plus grande échelle.

Les objectifs dépendront bien entendu de chaque cas spécifique mais peuvent inclure un certain nombre de donateurs recrutés en une période donnée, un total de fonds collecte pour une période donnée ou encore un don moyen par donateur.

Faire passer votre message

Le F2F est une méthode de communication idéale pour faire passer votre message, d’autant plus que dans le monde caritatif, l’association et les membres du public tiennent ces causes défendues particulièrement à cœur.

Il est important d’établir un message précis qui sache captiver les individus et réveiller leur sensibilité vis-à-vis de la cause en question. Une partie importante de notre processus de préparation est la formation des ambassadeurs qui représenteront les associations et ONGs. Nous nous assurons que tous les collecteurs de fonds véhiculent un message personnalisé pour chaque interlocuteur, tout en respectant l’image de la marque et en restant en ligne avec les objectifs de l’organisation.

Créer une impression positive

La collecte de fonds en face à face est aussi une occasion idéale pour créer une image positive vis-à-vis de l’organisation. En moyenne, pour tout donateur recruté un collecteur de fonds aura entre 40 et 50 conversations. Tous les individus ne deviendront pas immédiatement des donateurs, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne pourront pas le devenir plus tard.

D’où l’importance de créer une bonne première impression et sensibiliser à la cause défendue afin de marquer l’esprit des individus, qui seront susceptibles de devenir donateurs dans le futur.

De la tenue à l’attitude en passant par le langage, rien n’est laissé au hasard pour s’assurer que nos ambassadeurs représentent votre association de manière fidèle et laisse une impression positive après chaque conversation.

Notre approche de la collecte de fonds se construit en partenariat avec les organisations avec lesquelles nous travaillons, et mettons tout en œuvre pour atteindre les objectifs fixés. Pour en savoir plus sur comment tawkr travaille avec les associations caritatives, lisez notre cas pratique sur l’obtention de 25 000 nouveaux donateurs pour l’Unicef.